Monte-escalier: Les organismes accompagnateurs

Les organismes accompagnateurs

 

Pour les personnes handicapées

Certains organismes sont là pour évaluer vos besoins et/ou vous accompagner dans votre projet.

Les MDPH, guichet unique pour les droits et prestations spécifiques au handicap, sont des  interlocutrices privilégiées pour les personnes handicapées. Elles travaillent avec des ergothérapeutes ainsi que des techniciens de l’intervention sociale ou familiale qui seront mobilisés sur les demandes d’aménagements de logement.

Soliha est une fédération nationale qui, sollicitée, peut vous orienter vers l’association de son réseau qui vous accompagnera sur l’ensemble des démarches, à savoir :

La description et l’engagement du projet ;

Le diagnostic chiffré, réalisé à partir des besoins et du logement ;

L'assistance dans le suivi administratif et la recherche de financements pour installer un monte-escalier ;

Le conseil dans la hiérarchisation des travaux à faire ;

Le contrôle des devis et factures pour clôturer les travaux et le dossier.

À la demande de la personne, les associations Soliha peuvent indiquer un réseau d’artisans qui interviennent régulièrement pour réaliser les travaux d’adaptation. Le coût de l’accompagnement est pris en charge par les subventions accordées, notamment auprès de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH).

Pour les propriétaires occupants, si le logement se situe dans le périmètre d’une opération programmée de l'amélioration de l'habitat (OPAH) ou d’un programme d’intérêt général (PIG)  : l’accompagnement est gratuit et des opérateurs sont chargés de vous informer et vous guider.

Voir http://www.anah.fr/decideurs-publics/les-operations-programmees/trouver-une-operation-programmee/  pour connaître la liste des OPAH et PIG en cours.

 

Pour les personnes âgées

Les CLIC (Centres locaux d’information et de coordination - http://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/resultats-annuaire?service=point-information ) proposent différents niveaux de prestations pour les personnes âgées :

                - Les CLIC de niveau 1 apportent les informations idoines ;

                - Les CLIC de niveau 2 apportent les informations idoines et organisent la visite d’un travailleur social au domicile ;

                - Les CLIC de niveau 3 apportent les informations idoines, organisent la visite d’un travailleur social au domicile et proposent un accompagnement dans le projet de maintien à domicile.

 

Soliha est une fédération nationale qui, sollicitée, peut vous orienter vers l’association de son réseau qui vous accompagnera sur l’ensemble des démarches.

Le coût de l’accompagnement est pris en charge par les subventions accordées, notamment auprès de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH).

 

Pour les propriétaires occupants, si le logement se situe dans le périmètre d’une opération programmée de l'amélioration de l'habitat (OPAH) ou d’un programme d’intérêt général (PIG) : l’accompagnement est gratuit et des opérateurs sont chargés de vous informer et vous guider.

Voir http://www.anah.fr/decideurs-publics/les-operations-programmees/trouver-une-operation-programmee/  pour connaître la liste des OPAH et PIG en cours.

 

Les organismes co-financeurs

Selon vos revenus et le coût du monte-escalier et le total des éventuels travaux, vous pouvez recevoir des aides et des subventions qui, cumulés, couvriront en partie ou totalement les frais engagés.

L'ANAH

L’Agence Nationale de l’Habitat a pour mission de mettre en œuvre la politique nationale de développement et d’amélioration du parc de logements privés existants. Elle accorde donc notamment des aides financières pour l’amélioration des logements ainsi que certains aménagements d’accessibilité sur les parties communes de copropriété.

Peuvent bénéficier des aides de l’ANAH concernant des travaux de mise aux normes, d’accessibilité ou d’adaptation de leur logement :

                - Les propriétaires occupants principalement,

                - Les propriétaires bailleurs,

                - Les syndicats de copropriétaires pour des travaux sur des parties communes,

                - Les locataires.

Les deux critères de l’ANAH pour l’attribution des subventions sont le niveau de ressources, dont le plafond est actualisé chaque année ainsi que le montant des travaux.

En moyenne, il faut compter un délai de 6 mois à un an entre le dépôt du dossier complet et la fin des travaux liés à l’autonomie. Il est impératif de ne pas commencer les travaux avant la constitution du dossier de demande de subvention.

 

La sécurité sociale :

Les caisses de retraite (uniquement dans le cas de monte-escalier pour personnes âgées)

Les caisses de retraite et les complémentaires santé financent tout ou partie de vos travaux ou aménagements nécessaires à l’adaptation de votre logement à vos besoins selon votre degré d’autonomie établi à partir d’une évaluation. Renseignez-vous auprès de ces organismes.

 

À savoir

Certaines caisses proposent un service de diagnostic gratuit réalisé par un ergothérapeute. Les caisses de retraite travaillent notamment sur la prévention, à travers un système d’information de leurs réseaux d’adhérents et sur la possibilité de bénéficier d’une évaluation gratuite à domicile, à laquelle la personne est libre de donner suite ou pas.

Jusqu'à 4 devis pour l'installation d'un monte-escalier

Comparer prix et tarifs des monte-escaliers en contact direct avec des professionnels, sans aucune obligation.

PARTAGER C'EST AIMER!